skip to Main Content
Enfants Blessés à Madagascar
Enfants Blessés à Madagascar
Enfants Blessés à Madagascar

Un terrible accident dans un village à Madagascar a fait nombreux enfants blessés. La MAF a fourni une bouée de sauvetage pour les médecins comme le rapporte le pilote Josh Plett.

“Au début de Novembre, nous avons été appelés pour faire une évacuation médicale à Ampasinambo, une piste d’atterrissage construite par la MAF dans la forêt tropicale de Madagascar. Une petite camionnette pleine d’enfants qui étaient allés chercher de l’eau à la rivière, s’était retrouvée à court de carburant sur le flanc d’une colline et sans freins. Elle a commencé à descendre, et a fait plusieurs tonneaux. Il y avait pas moins de 16 enfants âgés de 6 à 12 ans environ. Du groupe, six avaient réussi à sauter du véhicule.

Avec seulement quelques informations sur l’état des blessés, sauf qu’il y avait plusieurs enfants qui étaient inconscients, nous avons contacté un chirurgien qui a emmené un collègue. Avec ces deux professionnels et une boîte de fournitures médicales, nous avons volé vers Ampasinambo. Ce village, qui est en fait la capitale d’une région, ne dispose que d’un dispensaire et n’a pas vraiment de personnel à temps plein. Il se trouve que le jour de l’accident, il y avait deux infirmières qui passaient par là et qui ont pu au moins administrer les premiers soins avec des moyens limités à disposition.

A notre arrivée, nous avons été accueillis par un grand groupe d’adultes qui attendaient pour nous amener dans le village. Nous avons traversé la rivière et nous nous sommes dirigés vers le dispensaire où se trouvaient une douzaine d’enfants dans différents états de santé. Après une rapide évaluation, le Docteur Sylvain a procédé aux soins nécessaires avec chaque enfant. La plupart des blessures n’étaient pas trop graves et souvent juste de mauvaises coupures et des ecchymoses. Il y en avait cependant quelques-uns qui avaient besoin d’être évacués vers la capitale pour un meilleur traitement.

Les membres des familles se pressaient dans la pièce où les médecins travaillaient pour soulager la douleur, nettoyer et bander les plaies. Là encore, il était très utile que nous ayons apporté le matériel médical car il y avait pénurie de moyens sur place.

Dans les deux premières heures de travail, j’ai demandé combien il pensait que nous aurions d’enfants à ramener dans la capitale, et à ce moment là le Docteur Sylvain m’a dit entre deux et quatre ! Après quelques heures de travail, il était clair qu’il allait être en mesure de stabiliser les autres, de sorte qu’à la fin, nous aurions seulement besoin de ramener un enfant qui avait subi une fracture du bras. Les autres ont été soignés sur place avec les médicaments apportés.

Ainsi, après quatre heures et demi de travail frénétique, nous nous sommes assis pour un déjeuner rapide qui a été offert avec gratitude pour le travail accompli. J’avais dit que j’étais vraiment heureux que nous ayons pu faire ce vol pour Ampasinambo, pour venir en aide aux enfants du village. En fin de compte nous avons emmené un seul garçon de six ans avec nous pour soigner correctement son bras cassé. Les 11 autres ont été renvoyés chez eux après avoir été soignés. C’était une belle journée l’équipe de la MAF”.

Back To Top