skip to Main Content
Envol Des Garçons

Le pilote Ryan Cuthel, pour son dernier voyage au Kenya avant son retour en Australie, a emmené 40 garçons d’un orphelinat prendre leur envol et effectuer un baptême de l’air.

Demandez à n’importe quel groupe de garçons, partout dans le monde, ce qu’ils veulent faire plus tard, et vous avez toutes les chances que quelques-uns d’entre eux disent qu’ils veulent devenir pilotes. Les garçons de l’orphelinat I-Afrika ne font pas exception !

Les 40 garçons de cet orphelinat sont tous d’anciens enfants des rues des quartiers les plus pauvres de Nairobi. Certains ont été maltraités, la plupart sont orphelins, et tous rejetés par un monde impitoyable. Ces enfants ont survécu dans le froid dès l’âge de 6 ans.

“La vie au Kenya, pour un garçon de la rue, est généralement sale, violente et courte”, affirme le directeur d’I-Afrika, Peter Nduati. Cette organisation a vu le jour en 2008 pour s’occuper des enfants orphelins et vulnérables de la rue, après les tragiques violences qui se sont produites, suite aux élection au Kenya. En 2009, Anna Cuthel, l’épouse du pilote de MAF a rejoint l’équipe en tant que présidente du comité d’I-Afrika. Cette oeuvre a été récemment reconnue par le gouvernement kenyan comme un modèle exemplaire, I-Afrika fait un excellent travail à la fois avec des enfants encore dans les rues du Kenya, et avec les 40 garçons qui ont quitté les rues pour vivre dans la maison.

Après plus de 6 ans passés au Kenya, et avant de retourner en Australie, Ryan a voulu offrir à ces enfants la possibilité de prendre leur envol à bord du Cessna Caravan, comme un cadeau d’adieu.

En arrivant à l’aéroport Wilson, entassés dans deux mini-fourgonnettes, les garçons pouvaient à peine contenir leur enthousiasme. Josephat, 17 ans, est même venu vêtu d’un costume complet avec une cravate, parce que “Ce ne sont que les hommes importants qui peuvent monter à bord des avions”.
Ryan a emmené les garçons et leurs enseignants pour survoler le parc national de Nairobi, mais aussi les riches maisons dans la banlieue de Karen, et il est également passé au-dessus de l’énorme bidonville de Kibera, un endroit qu’un grand nombre de ces enfants appelaient leur “maison”.

Ils ont adoré ! Sur leurs jeunes visages alternaient la frayeur et la joie, chacun s’agrippant à son siège, le rire des garçons remplissait la cabine. Après chaque circuit Ryan a débarqué un groupe de garçons ravis en descendant de l’avion, laissant la place à un autre groupe plus nerveux à l’idée de monter à bord.
Ceux qui attendaient sur le terrain ont pu suivre les explications données par le personnel de MAF Kenya sur les différents métiers de l’industrie aéronautique. Peut-être la prochaine génération de MAF Kenya sera-t-elle issue de ces garçons ! Pour ces jeunes garçons cette expérience serait un nouvel envol vers de nouveaux projets.

Pour la plupart d’entre eux, ce vol sera le premier et sans doute le dernier.  La chance de les emmener a été une bénédiction énorme pour eux et pour Ryan et son épouse. Le Directeur d’I-Afrika a rapporté que pour les garçons, l’expérience a été ” incroyable et passionnante, leur apprenant que, même pour un garçon de la rue, rien n’est impossible à Dieu. En rentrant, ce jour là, chacun était rempli de fierté ! “

Back To Top