skip to Main Content

Accès à la parole dans les langues de Kalimantan

La MAF collabore avec plusieurs organisations dans les pays où nous sommes présents pour faire progresser notre mission. Par exemple, en Indonésie, nous avons rejoint un groupe d’églises et le groupe Kartidaya dans un projet de traduction de la Bible pour Kalimantan (la partie indonésienne de l’île de Bornéo). Kartidaya est un groupe d’Indonésiens de différentes régions du pays. Ils sont passionnés de donner l’accès à la parole de Dieu dans toute l’Indonésie. Pour ce projet, Kartidaya a effectué la traduction tandis que la MAF a fourni des ateliers d’anglais pour les aider dans leur effort de traduction. L’Évangile de Luc a été traduit en cinq langues du Kalimantan : Punan, Lundayeh, Kenyah Lepo’ke, Bulusu (burusu), et Abendago (dans la vallée de Yali).

Un fait intéressant

Il y a plus de 700 langues parlées en Indonésie. La langue officielle étant le bahasa d’Indonésie (communément appelé l’indonésien). Cela signifie que l’Indonésie possède environ 10 % des langues du monde ! Dans un pays multilingue comme l’Indonésie, investir dans les langues minoritaires comme celles parlées à Kalimantan favorise la diversité culturelle et l’inclusion de toute la population. Par exemple, nous avons vu des relations se former au cours du projet pendant que les différentes équipes ont travaillé ensemble sur un projet qui profiterait à des milliers de personnes. 

Les chiffres

Nombre approximatif de personnes parlant les langues de Kalimantan en Indonésie, voir Joshua project

Punan = 7,200

Lundayeh = 27,000

Kenyah = 38,700

Bulusu = 5,400

Abendago = 8,000

Alphabétisation dans les langues locales

La traduction de la Bible (dans une langue locale, en particulier les langues minoritaires) est une ressource pour les populations autochtones. C’est mieux que d’étudier la Bible dans une langue étrangère qu’ils maîtrisent peu ou pas du tout. Nous soutenons donc des projets de traduction pour aider les gens à entrer en contact avec Dieu à travers leur langue et leur culture. Dieu veut que nous venions à lui tels que nous sommes et il veut nous parler dans une “langue” que nous comprenons.

Célébrons cet accès à la parole

Ce projet a nécessité quatre ans de travail. Nous sommes donc reconnaissants de l’engagement de l’équipe de traduction et les équipes de soutien qui ont fait avancer le projet du début à la fin. Célébrons ensemble cette réussite et cet accès à la parole de Dieu !

Back To Top