skip to Main Content
Une Piste Contre La Malaria

Grâce à une nouvelle piste d’atterrissage, les avions de la MAF peuvent apporter des médicaments indispensables dans des régions isolées en proie à la malaria.

“Nous avons atterri pour la première fois sur la piste Zobia le 9 Juin, et le mardi suivant, nous avons effectué quatre vols de plus pour livrer du matériel soit 1300 Kg”, a déclaré Jon Cadd, chef pilote MAF dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). “Le Cessna 206 a été chargé avec les médicaments et du matériel médical. Nous avions des petites boîtes de médicaments fourrées dans tous les coins et recoins disponibles”.

Selon Cadd, les villages dans le nord de la RDC ont été durement touchés par la malaria cette année. La clinique médicale de Zobia est sous-équipée et incapable de traiter efficacement tous ceux qui sont malades. Dans la ville voisine de Nebobongo, le petit hôpital a traité pour la malaria, 88 enfants dans une salle de 22 lits. Le personnel de la MAF en Ouganda a obtenu des médicaments et les a transportés en RDC, où ils ont ensuite été héliportés vers les petits villages dans le besoin. Les enfants de cet hôpital sont pour la plupart orphelins.

La nouvelle piste d’atterrissage à Zobia a été réalisée hors de la jungle par les villageois en utilisant des outils à main pour enlever les arbres, les broussailles, et l’herbe. Le vol de samedi a été le premier dans la région en près de 20 ans. 

“On nous avait dit que beaucoup de gens mouraient de malaria par manque de traitement, et tout le village était sorti pour faire la fête lorsque le petit avion a atterri”, a déclaré Cadd. “Les gens du village avaient travaillé sans relâche pour obtenir la piste et faire en sorte que l’avion puisse apporter des médicaments et des équipes médicales qui les aideraient. Les chemins à travers la forêt ne sont pas assez grands pour laisser passer une voiture, et jusqu’à ce que la piste d’atterrissage soit ouverte tous devaient venir en moto ou à pied. “

La malaria est la principale cause de décès en RDC. Selon Médecins sans frontières (MSF), il y a eu une augmentation de 250% des cas de malaria dans le pays depuis 2009, avec une augmentation marquée en 2012. Une période de malnutrition et le manque relatif de moustiquaires ont contribué à cette augmentation. En RDC, 180.000 enfants de moins de cinq ans meurent de malaria chaque année.

Back To Top