skip to Main Content
Début Aventure MAF
Début Aventure MAF
Début Aventure MAF

En septembre 1947, un petit avion de quatre places commença son aventure par un périple de six semaines à travers la Grande Bretagne. C’est ainsi qu’à commencé la présentation du premier avion destiné à venir en aide aux missions en Afrique.

Les débuts de l’aventure MAF

Au service de la RAF pendant la Seconde Guerre mondiale, le Néo-Zélandais Murray Kendon avait la vision d’utiliser des avions pour appuyer les missions en outre-mer. En 1945, Murray écrivit un article auquel un certain nombre de militaires répondirent. Parmi eux, le pilote Jack Hemmings et le mécanicien Stuart King.

L’équipe de la MAF, qui en était à ses débuts, a consacré des mois de recherche et de discussions. Des centaines de lettres ont été envoyées à des sociétés missionnaires. C’est ainsi que des demandes ont par la suite été reçues pour que la MAF les aide à travers le monde.

Toutefois, les données pour établir un programme de vols outre-mer étaient impossibles à obtenir au Royaume-Uni.

Chaque jour qui passait, nous apportait la conviction que la seule façon d’obtenir l’information nécessaire serait de procéder à une enquête sur place “, se souvient Stuart.

Mais Etant donné l’immensité des régions et l’isolement de beaucoup d’endroits, un avion s’avérait  essentiel “.

Une tournée mémorable

Parrainé par le Mildmay Movement, un avion Miles Gemini fut livré en août 1947. Et il fut baptisé “The Mildmay Pathfinder“. La tournée du Pathfinder au Royaume-Uni a été la dernière étape de la préparation de la première étude de la MAF en Afrique.
Il avait un double objectif: Familiariser l’équipage avec l’utilisation de l’avion (“Je voulais savoir quels outils et pièces de rechange nous aurions besoin de transporter“, nous dit Stuart) et sensibiliser les églises à la MAF.

Volant en long et en large dans tout le Royaume-Uni, la tournée a couvert 3 600 milles !

Début aventure MAF Stuart King, cofondateur de la MAF, devant un avion Miles Gemini à l’aérodrome de Headcorn dans le Kent en 2005.

Il y a eu des événements dans plus de 33 endroits. Notamment des réunions sur les aérodromes. En plus de cela, 150 personnes au moins ont eu droit à de courts vols dans le Pathfinder.
Il y avait beaucoup d’intérêt et d’enthousiasme, se souvient Stuart. Et un certain nombre de personnes sont devenus des partenaires à vie.
Plus de 20 000 personnes ont entendu parler de la MAF. Parmi elles, environ 12 % se sont engagés à prier pour son avenir.

  – Récit de Stephanie Gidney. Photos Archives de la MAF –

Back To Top