skip to Main Content
Nepal Langtang 3
Langtang
Langtang

Le temps a passé depuis le seisme qui a détruit de nombreux villages du NEPAL. Dès les premiers jours, une équipe de la MAF était à pied d’œuvre pour aider les ONG en prenant en charge la logistique et le transport par hélicoptères. Qu’en est-il aujourd’hui ? Bill Harding (MAF) revient sur son voyage dans la vallée de Langtang.

D’habitude, je suis assez à l’aise dans les hélicoptères, mais je là je me sens un peu malade alors que nous survolons l’énorme masse grise de gravats qui remplit désormais une vallée himalayenne entière où se trouvait un village prospère et où plus de 150 personnes sont enterrées. Environ 1/3 des habitants de la vallée du Langtang sont morts lors du seisme, dans les tremblements de terre et les glissements de terrain en Avril et plus de 100 familles ont perdu leurs maisons. L’impact visuel de la dévastation est presque insupportable.

Sur le terrain, dans le village au-dessus de Langtang, je rencontre Nama Lima qui avait récemment volé avec la MAF jusqu’à Langtang. Son histoire est typique : ses parents, sa sœur et la maison ont tous été perdus dans le glissement de terrain. Il ne guide plus les randonneurs qui viennent dans sa vallée pittoresque parce qu’il n’y a presque plus de touristes. C’est aussi son moyen de subsistance qui a disparu.

Lima me présente à un groupe de villageois qui utilisent les tôles de maisons endommagées et des matériaux qui ont été apportés par hélicoptère pour réaliser des préparations hâtives avant l’hiver. C’est dans cet endroit que l’organisation Opération Mobilisation (OM) est à l’œuvre depuis le seisme. L’équipe népalaise d’OM est venue aux côtés des familles de la vallée de Langtang pour les aider à récupérer des matériaux, pour les aider à la construction d’abris temporaires, en fournissant des produits de première nécessité et apportant un peu d’espoir. Karma Lama s’arrête de travailler pour dire « Sans OM nous ne pouvions pas rester ici. Merci pour les hélicoptères apportant de la nourriture, des couvertures, des vêtements et des matériaux de toute sorte pour que certains d’entre nous puissent continuer à vivre ici pendant l’hiver « 

Une choses importante dans le travail de la MAF, c’est que nous travaillons en partenariat avec et au service de l’équipe d’OM dans la vallée de Langtang. Jonas Häberle, le gestionnaire du projet de secours d’OM, ​​m’explique comment OM se sert de son expertise pour reconstruire durablement les habitations détruites et apporter de l’espoir aux vies brisées. Jonas est un ingénieur en génie civil qui vient d’Allemagne. Il a été au Népal pendant environ un an et demi avec OM et parle correctement le népalais. Son rôle est de donner des conseils et de l’aide à la population locale et aux organisations humanitaires comme Samaritan Purse dans la reconstruction des maisons avec des matériaux qui résistent mieux aux séismes. Mais je suis également impressionné par la chaleur et la qualité des relations entre lui et les autres membres du personnel d’OM avec la population locale. Jonas accueille une vieille dame et parle avec un vieil homme en dehors de son abri temporaire de pierres. Une femme le supplie de trouver un moyen d’obtenir plus de vêtements chauds.

Comme la plupart des visiteurs, j’avance en titubant à cause de l’altitude dans cette vallée reculée, mais je me sens privilégié de voir comment un partenariat entre la MAF et ses donateurs peut faire la différence. « En utilisant des hélicoptères pour atteindre les gens dans la vallée de Langtang à un coût très faible, c’est essentiel pour nous et nous sommes très reconnaissants à la MAF pour ce qu’elle fait pour aider au secours et à la reconstruction », explique Jonas de l’équipe d’OM alors qu’il monte à bord de l’hélicoptère pour revenir à Katmandou.

Depuis le séisme, une équipe de la MAF est en permanence dans le pays pour assurer la logistique et le transport à l’aide de deux hélicoptères pour que de nombreuses organisations humanitaires puissent venir en aide aux populations isolées du NEPAL.

Au 31 décembre 2015, l’activité de la MAF au Népal, ce sont :

5 535 vols

87 organisations partenaires

56 évacuations médicales

305 localités desservies

1 975 heures de vols

6 097 personnes transportées

910 tonnes de matériels transportés

Une fréquence d’un vol toutes les 13 minutes.

Back To Top