skip to Main Content
Medical Tournee Tanzanie3
Medical Tournee Tanzanie2
Tournée Médicale En Tanzanie

Le pilote Jarkko Korhonen nous fait le rapport sur la tournée médicale (safari) réalisée en décembre 2014 avec «Jeunesse En Mission (JEM)» pour servir les habitants du delta du Rufiji.

Mardi, j’ai passé la nuit à Dar es Salaam, la tournée médicale commençant le lendemain. Avec l’air conditionné, le ventilateur, la nourriture décente et aucun bruit traversant mes boules Quiès, j’ai très bien dormi cette fois.

Dans la matinée, après les contrôles d’usage, j’ai chargé le Cessna 206 de moustiquaires et de beaucoup de médicaments. Il faisait vraiment chaud (environ 35 ° C), l’humidité était terrible. J’étais tellement moite après avoir fait tout ce que je devais faire, que j’ai du changer de chemise! Pendant la journée, j’ai bu au moins 5 litres d’eau pour survivre.

Je suis ensuite allé attendre mes trois passagers : une équipe médicale de JEM. Je les ai aidés à franchir les contrôles et accompagnés jusqu’à l’avion. Puis, à partir de l’aéroport international de Dar, je me suis envolé vers le sud pour environ 200 kilomètres, pour un autre monde dans le delta du Rufiji.

La rivière Rufiji est formée par les rivières Kilombero et Luwegu, et elle est longue d’environ 600 kilomètres. Le delta a la plus grande forêt de mangroves d’Afrique orientale.

Il y a un certain nombre de groupes ethniques dans la région, y compris les Wandengereko, Wanyagatwa, Wamatumbi, Wapogoro et Wangindo.

Nos destinations sont les villages de Jaja et Kiasi. Avec l’odeur salée de la mer suspendue en l’air, le paysage se compose de sable, d’eau et de nombreux palmiers. Les villages sont situés sur des îles au milieu de rivières qui se jettent dans l’océan Indien pas très loin.

Accessible seulement par bateau ou par avion, il n’y a rien de moderne dans ces villages, et pas d’électricité. Les deux villages ont des pistes d’atterrissage en terre, dont certaines parties me rappellent une plage. A Kiasi il faudrait seulement un ou deux jours de pluie et un tiers de la piste d’atterrissage s’en irait.

Les gens se sont rassemblés, attendant l’avion et l’équipe médiale. Lors de notre dernière tournée médicale à Jaja nous avons amené une équipe médicale tanzanienne, mais ils n’avaient pas de médicaments avec eux. Il a fallu un certain temps pour discuter et se rendre au village pour donner à la population des conseils médicaux.

Notre dernière visite dans le village de Kiasi remontait à 11 mois. Il y a un manque général de médicaments et de soins médicaux dans le village. Les gens de Jaja voulaient des moustiquaires; à Kiasi ils voulaient juste de l’aide. Certaines personnes semblent vouloir seulement des soins médicaux, mais lorsque nous amenons une équipe médicale, nous pouvons aussi prier et donner des tracts chrétiens à ceux qui voudraient en recevoir.

Au total 300 personnes ont été traitées au cours de notre visite. 100 moustiquaires ont été distribuées, principalement pour les mères avec des bébés, et certains chefs de village.

MAF Tanzanie essaye d’amener par avion une équipe médicale pour le delta du Rufiji une fois par mois, mais la saison des pluies nous en empêche parfois. Maintenant, en Janvier, Kiasi est inondé. Ce ne sera plus le cas en Juin.

Back To Top