skip to Main Content
Dans Un Monde Numerique
Dans Un Monde Numerique
42930 Indigenous Scriptures

La traduction de la Bible est en cours dans les langues australiennes depuis des décennies. C’est devenu une évidence pour de nombreuses organisations de par le monde qu’il fallait enregistrer sous forme numerique tout le travail réalisé par le passé pour le conserver en sécurité.

L’une de ces langues, dans laquelle la Bible est en cours de traduction, est le Gumatj. C’est une langue parlée par le peuple Yolngu dans le Nord Est des terres d’Arnhem en Australie. Il y a pas mal de parties des écritures en Gumatj qui ont été traduites et éditées. Aujourd’hui, en 2016, une version numérique réalisée en utilisant l’OCR (reconnaissance optique de caractères) est en cours de relecture. Cela implique de trouver des volontaires Gumatj qui connaissent bien leur langue pour s’assurer que le format numérisé reflète fidèlement la traduction en Gumatj.

Bandil, une femme âgée, qui est passionnée par la Parole de Dieu, a relevé ce défi de la comparaison et de la correction de la version numerique par rapport à la version original.

Retour en novembre 2015 : La MAF a été en mesure de subventionner des vols pour le transport de personnels de l’association de traducteurs Coordinate, de Île de Elcho jusqu’à Yirrkala, près de Gove où vit Bandil. À bord se trouvaient Margaret Miller et Ŋändama, qui font toutes deux partie de l’équipe basée à Elcho. Avec tous les fichiers à leur côté, elles se sont réunies chaque jour en encourageant Bandil pour cette tâche gigantesque.

Peter Higham, du Département Technologies de la MAF, a eu de nombreuses occasions de parler avec Bandil à propos de son travail, et le même thème a traversé la conversation : « Le besoin de soutien, de prière et d’encouragement ». Bandil s’est souvent senti isolée et submergée par l’ampleur de la tâche, car il n’y a pas beaucoup de personne de son peuple qui peut lui offrir un tel soutien. Par conséquent, comme il a été convenu, trois mois plus tard, en mars 2016, la MAF a participé une nouvelle fois au transport de Ŋändama et d’une petite équipe de personnes de l’île Elcho à Gove afin de s’encourager mutuellement et offrir un soutien pratique pour Bandil dans son travail.

Malgré la pluie et les conditions météorologique difficiles, le pilote de la MAF, Alistair Youren, a acheminé en toute sécurité l’équipe à Gove le lundi 7 Mars. Ils sont restés à Gove pour quatre jours, puis sont retournés à Elcho, encore une fois en évitant le mauvais temps sur le trajet de retour.

C’est un privilège pour la MAF d’être partenaire d’organisations comme Coordinate, qui a une vision pour encourager et faciliter la traduction de la Bible dans les différentes langues d’Australie – Peter Higham (MAF) –

La combinaison de la géographie et de la culture signifie que le transport est un élément essentiel pour tous nos projets de traduction de la Bible. Le peuple Yolngu ne fonctionne pas en vase clos, ils travaillent avec des collaborateurs qui doivent se déplacer pour se réunir pour faire leur travail. Lorsque la région dans laquelle ils voyagent, est inondée pendant une grande partie de l’année et que de nombreux traducteurs vivent sur des îles, la seule option disponible est l’aviation. La MAF aide nos projets en fournissant des vols économiques et adaptés ». – Louise MacDonald (Coordinate) –

Back To Top