skip to Main Content
42984 Medevac, Tukol Fire
Sauvés Des Flammes
Sauvés Des Flammes

Alkheer et Alfathi Nabil, âgés respectivement de 7 et 5 ans et vivant au Sud Soudan, ont urgemment besoin de soins médicaux adaptés pour des brûlures. Un villageois a mis le feu à la Tukol familiale. Il s’agit du nom donné à la hutte africaine traditionnelle faite de boue et de paille. Les deux enfants, et leur mère, ont échappé aux flammes et ont été admis à l’hôpital de Kajo Keji souffrant de graves brûlures. Malheureusement, leur mère a succombé à ses blessures à l’hôpital. D’évidence les jeunes enfants ont besoin d’un traitement plus adapté si l’on veut qu’ils aient une chance de s’en remettre et on décide de réaliser une évacuation sanitaire à l’hôpital de Juba à bord d’un avion de la MAF.

C’est donc à bord de son avion que le 21 Janvier 2016, le pilote de la MAF, Chris Ball, transporte les deux frères depuis Kajo Keji jusqu’à Juba. Chris se remémore la première fois qu’il a vu les deux garçons : « Les deux gamins avaient été atteints par les flammes, ils étaient gravement brûlés. Ils pouvaient à peine s’asseoir dans l’avion, leur bras et jambes étaient complètement raides. Ils sont restés assis autant que possible sans bouger. Ils ne pouvaient pas s’adosser à leur siège, cela aurait été trop douloureux pour eux. C’était très dur à voir ».

A notre arrivée à l’aéroport International de Juba, il était prévu que les enfants soient emmenés au CHU de Juba à bord d’un véhicule affrété par les autorités de l’aviation civile locale, mais malheureusement le véhicule n’est jamais venu pour prendre les garçons. Il est impensable pour Chris d’envoyer les enfants et leur soignant à pied à travers le terminal fréquenté et de les laisser se débrouiller tout seul pour trouver un transport pour l’hôpital. Il demande à l’un des membres de l’équipe de la MAF, David Juma, de les conduire personnellement à l’hôpital dans un véhicule de la MAF.

David raconte : « C’était très triste de voir ces enfants dans cet état. Si cela arrivait à mon propre frère, je ressentirais la même douleur que celle que j’ai ressentie pour ces deux garçons. Quand vous voyez quelqu’un dans cet état, meurtri par les flammes, vous n’avez qu’une idée, c’est de l’aider, c’est de l’amener aussi vite que possible dans le service approprié afin qu’il soit soigné et qu’il reçoive de l’aide… C’est bien là l’objectif de la MAF, aider les gens. »

Une semaine et demi plus tard, Chris est loin d’avoir oublié les enfants, il se demande comment ils vont. L’hôpital de Juba se situe à 5 minutes en voiture de la base de la MAF, aussi il décide de rendre visite aux enfants.

En entrant dans le service pédiatrique des brûlés, Chris découvre Alfathi, le plus jeune des deux frères, endormi sur son lit, sa tête, ses bras et une jambe encore à vif suite aux flammes.  La grand-mère maternelle de Alfathi se tient près du lit, elle est en train de prier en arabe pour son jeune petit-fils. Le père est assis près du lit. Chris apprend que le plus âgé des deux frères Alkheer, va bien et qu’il est déjà sorti de l’hôpital. Alfathi qui a 5 ans va également mieux et espère bientôt sortir. Chris partage du jus de fruit et des gâteaux, paye les médicaments et prie avec la famille.

Une semaine plus tard Chris revient et trouve Alfathi réveillé, il a envie de jouer et il l’entend même rire. Il voit que la peau de Alfathi est en voie de guérison et apprend que la famille a bon espoir de le voir bientôt sortir de l’hôpital.

Quelle leçon d’humilité que de pouvoir évacuer ces deux garçons et leur donner accès aux soins médicaux nécessaires grâce à l’avion de la MAF.

Quelle joie que de monter à bord du 5Y-ESU, afin de démontrer l’amour du Christ à ces deux jeunes enfants !

 – Histoire et photos de Karyn Ball – Responsable de la communication MAF au Sud Soudan –

Back To Top